Vous êtes ici

Accueil Équipe Étudiants et professionnels de recherche

Étudiants et professionnels de recherche

Valérine Pinel, LL.L., LL.M., LL.D. (en cours)

Valérine Pinel est étudiante au doctorat en droit sous la direction de la professeure Julie Desrosiers. Elle a réalisé la majeure partie de ses études en France où elle a obtenu une licence en droit privé et un Master 2 en droit pénal et sciences criminelles. Elle est également titulaire d’une maîtrise en droit avec mémoire de l’Université Laval. Son mémoire de maîtrise porte sur la détention provisoire et ses impacts sur les droits des justiciables en droit franco-québécois. 

S’intéressant aux droits des personnes incarcérées, Valérine travaille aujourd’hui en tant qu’auxiliaire de recherche pour la professeure Julie Desrosiers. Elle remplace actuellement la coordonnatrice de la Chaire de rédaction juridique Louis-Philippe Pigeon.

Stéphanie Boutin, LL.B., LL.M. (en congé)

Stéphanie Boutin est membre du Barreau du Québec depuis 2011. Elle a occupé le poste d’avocate recherchiste à la Cour d’appel du Québec durant un peu plus de deux ans, avant de débuter une maîtrise en droit sous la direction du professeur Patrick Taillon. Son mémoire, déposé en 2015, a pour titre Les lois provinciales sur les référendums constitutionnels obligatoires : un outil juridiquement possible, mais dont les effets compliquent la modification de la constitution canadienne.

Durant ses études, Stéphanie a été stagiaire à la Ligue des droits et libertés et à l’Assemblée nationale. Elle a aussi travaillé comme auxiliaire d’enseignement et de recherche à l’Université Laval et a été tuteure au Centre de soutien aux étudiants des cycles supérieurs. Elle a également occupé des postes d’assistante de recherche au Ministère du Conseil exécutif et à l’École nationale d’administration publique.

Après ses études supérieures, Stéphanie a occupé un poste de professionnelle de recherche pour la Chaire de recherche Antoine-Turmel sur la protection juridique des aînés. Elle occupe le poste de professionnelle de recherche et coordonnatrice pour la Chaire de rédaction juridique Louis-Philippe-Pigeon depuis 2015.

Éric Daigle, LL.B. (en cours)

Éric Daigle est étudiant au baccalauréat en droit. Il est titulaire d’un baccalauréat en philosophie et littératures de langue française de l’Université de Montréal. Il est également bénévole pour le Bureau d’information juridique et s’implique au sein du comité de droit de l’environnement et de développement durable.

Éric a développé des intérêts notamment pour les domaines du droit de l’environnement, du droit civil et du droit de la propriété intellectuelle.

Il a assisté la professeure Cumyn dans son projet d'actualisation des commentaires du ministre de la Justice sur les modifications législatives apportées au livre VI – Des priorités et des hypothèques » du Code civil du Québec.​

Marie-Hélène Dufour, LL.B., LL.M., LL.D. (en cours)

Marie-Hélène Dufour complète présentement ses études doctorales à la Faculté de droit de l’Université Laval sous la direction de la Professeure Michelle Cumyn. Ses travaux portent sur l’analyse des règles de droit civil régissant l’exécution des contrats d’entreprise et plus particulièrement sur leur application lors de la réalisation de projets de construction dans un contexte de grand chantier. Elle a bénéficié pour ce faire d’une bourse de doctorat du Programme de bourses d’études supérieures du Canada Joseph-Armand-Bombardier du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH). Elle a aussi remporté la bourse de doctorat Jacques-Deslauriers 2018.

Elle a auparavant complété une maîtrise en droit (LL.M.) à la London School of Economics and Political Science. Lors de ses études de deuxième cycle, elle s’est intéressée aux contrats de partenariats public-privé comme mode particulier de réalisation de projets d’infrastructure. Avant d’entreprendre ses études doctorales, elle a aussi travaillé pendant près de dix ans en tant qu’avocate en pratique privée dans le secteur des litiges civils et commerciaux. Elle continue d’agir régulièrement comme avocate-conseil en droit de la construction et des infrastructures.

Ses intérêts de recherche se situent en droit civil et portent principalement sur le droit des obligations et des contrats nommés ainsi que sur la théorie des contrats.

Marie-Hélène Dufour est maintenant professeure à l'Université de Sherbrooke.

Eric Fokou, LL.B, LL.M, LL.D (en cours)

Eric Fokou est étudiant au doctorat sous la direction du professeur André Bélanger de l'Université Laval et du professeur Martin Ndende de l’Université de Nantes. Ses recherches doctorales portent sur l’interprétation des contrats en droit français et québécois dans le sillage de la théorie linguistique et littéraire. Titulaire d’un Master en droit des affaires, option recherche, obtenu à l’Université de Douala et chercheur associé au Centre de droit maritime et océanique de l’Université de Nantes, il est l’auteur de plusieurs publications en droit OHADA (Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires), en droit des contrats et en théorie du droit. Il a été président de l’Association étudiante des cycles supérieurs de la Faculté de droit de l’Université Laval (AECSDUL).

Récipiendaire de la Bourse de doctorat Jacques-Deslauriers 2019, Eric Fokou a aussi remporté le concours « Nouveaux chercheurs » de la Chaire Jean-Louis Baudouin en droit civil de l’Université de Montréal en 2017. Il assiste la professeure Michelle Cumyn dans ses recherches en droit des contrats.

Joséphine Fremont, LL.L., LL.M.

Joséphine Fremont est une étudiante inscrite au programme d’insertion dans les ordres professionnels en vue d'intégrer le Barreau du Québec. Elle a réalisé le début de ses études en France et est titulaire d’une licence en droit français et d’un diplôme universitaire en droit anglo-américain. Elle s’est ensuite spécialisée par un master en droit de la propriété intellectuelle et du numérique et a réalisé une maîtrise en droit à l’Université Laval dans le cadre du cheminement bi-diplômant de propriété intellectuelle fondamentale et technologies numériques. Dans le cadre de cette maîtrise elle a rédigé un mémoire en droit d’auteur intitulé « Le Value Gap ou la question du partage de la valeur générée par la consommation d'œuvres musicales sur Internet » sous la direction du professeur Georges Azzaria. Elle a par la suite obtenu la certification à distance CopyrightX par l’Université d’Harvard Law School.

Joséphine travaille actuellement en tant qu’auxiliaire de recherche pour la professeure Mélanie Samson.

Cindy Gagnon, LL. B., LL. M., LL. D. (en cours)

Cindy Gagnon s'affaire activement à la rédaction de sa thèse de doctorat ayant pour objet de déterminer la valeur juridique d’un engagement par volonté unilatérale et s’intéressant plus particulièrement aux engagements pris en matière de responsabilité sociale des entreprises (RSE).  Afin de développer des champs d’intérêts diversifiés, elle participe à plusieurs projets de recherche au sein de l’Université Laval et agit également comme auxiliaire d’enseignement. En parallèle de ses études, elle déploie sa fibre entrepreneuriale en exerçant comme consultante externe auprès de cabinets d'avocats. Ses activités consistent à apporter une expertise d'appoint à celle que possèdent déjà des spécialistes du droit, notamment au niveau de la recherche juridique.

Elle est membre du Barreau du Québec depuis 2009. Elle a obtenu un baccalauréat de l’Université Laval (avec un profil international effectué en France) ainsi qu’une maitrise en droit de l’Université de Sherbrooke.

Elle assiste la professeure Mélanie Samson dans ses recherches sur les techniques de rédaction et d'interprétation des lois. 

Andrée-Anne Labrecque, B. Sc., M. Sc., L.L. B. (en cours)

Andrée-Anne Labrecque est étudiante au baccalauréat en droit de l’Université Laval. Détentrice d’un baccalauréat et d’une maîtrise en biologie de cette même université, elle a travaillé en tant que professionnelle dans le domaine de la gestion des ressources en eau au sein du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les Changements climatiques pendant près de neuf ans avant de réorienter sa carrière vers le droit.

Elle agit à titre de bénévole au Bureau d’information juridique de l’Université Laval.

Elle a eu l’occasion de travailler à titre d’auxiliaire de recherche en matière de droits sociaux auprès de la professeure Christine Vézina et travaille maintenant à ce titre auprès de la professeure Mélanie Samson.

Russ Manitt, B.Mus., M.Mus., Ph.D., LL.B. (en cours)

Russ Manitt est étudiant au baccalauréat et travaille comme auxiliaire de recherche à la Faculté de droit de l’Université Laval. Il a agi comme bénévole au Bureau d’information juridique. Il est transcripteur au Journal des débats de l’Assemblée nationale du Québec.

Avant d’entreprendre ses études en droit, Russ a fait des études en musique (interprétation) et en musicologie. Au fil de ces études, il a obtenu une maîtrise de l’Université d’Ottawa et un doctorat de l’Université de Montréal. Grâce à une bourse du FQRSC, il a complété deux années de recherches postdoctorales à l’Université Harvard. Il est l’auteur de plusieurs articles, dont un dans Intersections: Revue canadienne de musique.

Il assiste les professeures Michelle Cumyn et Mélanie Samson dans leurs recherches sur l’interprétation du Code civil du Québec.

Karine McLaren, LL.B., LL.M., Trad. a., avocate, LL. D. (en cours)

Diplômée en droit (LLB Business Law – First class honours) et membre non praticienne du barreau anglais (Law Society of England and Wales), Karine a exercé le droit pendant près de dix ans. Professeure en droit, jurilinguiste et traductrice agréée, elle a dirigé pendant cinq ans le Centre de traduction et de terminologie juridiques (CTTJ), dont la mission est d’appuyer la mise en œuvre du bilinguisme juridique dans les provinces et territoires canadiens de common law. Elle s’intéresse aux méthodes de rédaction législative bilingue et a rédigé sa thèse de maîtrise à ce sujet, sous la direction de l’ancien juge de la Cour suprême, Michel Bastarache. Son projet de recherche doctorale, entrepris sous la direction de la professeure Mélanie Samson, porte sur l’approche interprétative qu’adoptent les tribunaux en matière de législation bilingue.

Papa Adama Ndour, B.SC, LL.B. ( en cours), LL.M. (en cours)

Papa Adama Ndour est étudiant au baccalauréat en droit à l’Université Laval et à la maîtrise en droit des affaires à l’Université de Montréal. Il détient un baccalauréat en études internationales, il est un membre fondateur de la Clinique juridique de Saint-Michel et il est rédacteur au sein du Comité des affaires internationales de l’Université de Montréal. Parallèlement, Papa Adama est Officier du génie au 35e Régiment.

Il travaille comme auxiliaire de recherche pour la professeure Michelle Cumyn dans le projet «Conception et évaluation d'un nouveau modèle d'indexation de la documentation juridique».

Amélie Quoibion, B. Sc, M.Sc, LL.B (en cours)

Amélie Quoibion est étudiante au baccalauréat en droit à l’Université Laval. Elle est titulaire d’un baccalauréat en biochimie de l’Université Laval et d’une maîtrise avec mémoire en génétique humaine de l’Université McGill.

Tout au long de son parcours universitaire, elle a travaillé comme auxiliaire de recherche dans plusieurs laboratoires de médecine moléculaire et de génétique. Au courant de sa première année en droit, elle s’est impliquée pour le Comité Pro Bono.

Amélie contribue présentement au Chantier 4 du projet ADAJ. Ce chantier porte sur la lisibilité des lois et des contrats.

Sébastien Senécal, LL.B, LL.M., LL.D (en cours)

Sébastien Senécal est doctorant, chargé de cours et auxiliaire de recherche à la Faculté de droit de l’Université Laval. Il est détenteur d’un baccalauréat et d’une maîtrise en droit de l’Université Laval. Dans le cadre de ses études doctorales, dirigées par les professeures Mélanie Samson et Geneviève Cartier, il s’intéresse au croisement entre la Charte canadienne et l’exercice d’une discrétion administrative.

Avant d’entreprendre ses études supérieures, Sébastien a notamment travaillé au sein de la fonction publique québécoise en plus d’avoir complété la formation professionnelle du Barreau du Québec. Il a aussi siégé au Conseil de la Faculté de droit de l’Université Laval de 2011 à 2012 et a été membre du comité d’évaluation de la Revue juridique des étudiants de l’Université Laval de 2014 à 2015.

Ses intérêts de recherche portent principalement sur le pouvoir discrétionnaire de l’administration publique, le concept de déférence et la théorie du droit.

Sébastien travaille avec la professeure Mélanie Samson sur les théories modernes de l’interprétation juridique et, plus spécifiquement, sur la théorie structurante du droit.