Vous êtes ici

Accueil Équipe Direction Titulaires de la Chaire

Titulaires de la Chaire

Michelle Cumyn, B.A., B.C.L., LL.B. McGill ; D.E.A., doctorat Université de Paris I, est professeure à la Faculté de droit de l'Université Laval depuis 2000. Elle a été chercheure invitée à l'Institut de droit privé, droit international privé et droit comparé de la Ludwig-Maximilians-Universität München (LMU) en 2014 et à la faculté de droit de l'Université Queen's en 2006-2007. La professeure Cumyn a dirigé la revue Les Cahiers de droit de 2007 à 2010 et participé à plusieurs groupes de travail de la Conférence pour l'harmonisation des lois au Canada. Elle a contribué aux ouvrages de Pierre-Gabriel Jobin sur le droit de la vente et de Madeleine Cantin Cumyn sur l'administration du bien d'autrui et publié des articles en droit civil portant notamment sur l'ordre public, les obligations complexes et le contrat d'association. La professeure Cumyn a mené d'importants projets de recherche subventionnés sur les catégories, la qualification et la classification juridiques. À deux reprises, elle a remporté le prix Germain-Brière de la Revue générale de droit pour des articles publiés au sein de cette revue. À deux reprises également, elle a remporté le prix de la Fondation du Barreau du Québec. Sa thèse de doctorat, qui porte sur la nullité des contrats, a reçu le prix Minerve et fait l'objet d’une double publication aux Éditions Yvon Blais et à la Librairie générale de droit et de jurisprudence (LGDJ), dans la collection « Bibliothèque de droit privé ». Michelle Cumyn est membre élue de l'Académie internationale de droit comparé. Elle est membre du Barreau du Québec depuis 1994.

Mélanie Samson, LL.B, LL.M., LL.D. (Laval), est membre du Barreau du Québec depuis 2005 et professeure à la Faculté de droit de l’Université Laval depuis 2011. Depuis mars 2011, elle est également assesseure au Tribunal des droits de la personne du Québec. Ses principaux champs de recherche et d'enseignement sont la méthodologie du droit et les droits et libertés de la personne. Elle s'intéresse tout particulièrement aux interactions des Chartes des droits et libertés de la personne avec les autres composantes de l'ordre juridique canadien. Elle effectue également des recherches sur les différents procédés auxquels les tribunaux ont recours dans l'interprétation des lois constitutionnelles et quasi constitutionnelles de protection des droits de la personne. Sa thèse de doctorat intitulée Les interactions de la Charte des droits et libertés de la personne avec le Code civil du Québec : une harmonie à concrétiser lui a valu le prix Minerve 2012 de même que le prix Henri Capitant 2012.