Vous êtes ici

Accueil Prix et bourses Bourse de maîtrise Récipiendaires de la bourse de maîtrise

Récipiendaires de la bourse de maîtrise

Bourse de rédaction 2015

En 2015, la bourse a été accordée à M. Marc-Alexandre Croteau-Thomassin. Le mémoire de M. Croteau-Thomassin examine les pouvoirs de contrainte dont disposent les organismes de contrôle chargés de veiller à l’application de la loi. L'objectif de son mémoire est de répondre à la question suivante : "À la lumière des tendances législatives passées ainsi que de la réception actuelle par les tribunaux des pouvoirs de contraintes existants, quel type d’habilitation à la contrainte doit être préconisé et est-il préférable de les uniformiser?"

Crédit photographique: Pascal Duchesne

Bourse d’études 2014

En 2014, la bourse a été accordée à Mme Stéphanie Pépin. Le projet de recherche de Mme Pépin porte sur "Le rôle du pouvoir judiciaire dans la protection des droits économiques et sociaux au Canada". L'objectif de son mémoire est de répondre à la question suivante : "Dans le contexte juridique, politique et institutionnel canadien actuel, quel est le potentiel des méthodes interprétatives constitutionnelles dans la protection des droits économiques et sociaux au Canada?"

Bourse d’études 2013

En 2013, la bourse a été accordée à M. Louis Turgeon-Dorion. Le projet de recherche de M. Turgeon-Dorion porte sur la qualification du préjudice en droit civil québécois. L'objectif de son mémoire est de démontrer qu'un préjudice doit être qualifié en fonction de sa source. Pour ce faire, il adopte une approche herméneutique.

Bourse d’études 2012

En 2012, la bourse a été accordée à M. Martin Côté. Le projet de recherche de M. Côté porte sur la protection juridique du consommateur en matière de conseils financiers. M. Côté s'intéresse tout particulièrement à la façon dont sont rédigés les textes législatifs et réglementaires applicables en cette matière.

Bourse d'études 2011

En 2012, la bourse a été accordée à  Mme Basma Mkadmi .  
Le projet de recherche de Mme Mkadmi porte sur la juridicité du concept de développement durable dans la jurisprudence au Québec. Mme Mkadmi s'intéresse tout particulièrement à la façon dont les tribunaux assurent la promotion des principes de développement durable par le biais d'une interprétation créative des lois de même que des traités internationaux en droit de l'environnement.