Vous êtes ici

Accueil À propos Louis-Philippe Pigeon

Louis-Philippe Pigeon

L'honorable Louis-Philippe Pigeon est né le 8 février 1905 à Henryville (Québec). Il a étudié au Séminaire de Québec, puis à la Faculté de droit de l'Université Laval où il a obtenu un baccalauréat ès arts, une licence en droit et un doctorat en droit.

Reçu au Barreau du Québec en 1929, il exerce d'abord sa profession en pratique privée, ensuite à titre de secrétaire légiste à l'Assemblée législative du Québec. En 1940, il a été nommé conseiller du Roi. De 1960 à 1966, il a été conseiller juridique du premier ministre du Québec, Jean Lesage. Il a été, de 1942 à 1967, professeur à temps partiel en droit constitutionnel à la Faculté de droit de l'Université Laval.

Parmi les nombreuses fonctions qu'il a exercées, il faut mentionner qu'il a été bâtonnier de Québec (1960-1961), président du Conseil national de l'administration de la justice (1963-1967), vice-président de l'Association du Barreau canadien pour la province de Québec (1965-1966), vice-président de la Conférence des commissaires pour l'uniformisation des lois au Canada (1966-1967) et président du Comité national d'éthique professionnelle (1966-1967).

Auteur de l'ouvrage Rédaction et interprétation des lois, Louis-Philippe Pigeon a également publié de nombreux articles en droit public, en droit civil et en rédaction législative.

Nommé juge à la Cour suprême du Canada le 21 septembre 1967, Louis-Philippe Pigeon a pris sa retraite le 8 février 1980. À partir du printemps 1980, il a occupé les fonctions de directeur du programme de rédaction législative en français à la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa jusqu'à son décès, le 23 février 1986, à l'âge de 81 ans.