Vous êtes ici

Accueil Concours de rédaction juridique 2018-2019

Concours de rédaction juridique 2018-2019

21 mars 2019
Par: 
Mélanie Samson

La Chaire de rédaction juridique Louis-Philippe-Pigeon est heureuse d’annoncer que Charles Tremblay Potvin de l’Université Laval et Frédérique Turnier-Caron de l’Université de Montréal ont remporté la huitième édition de son concours de rédaction juridique.

Un prix de 1 000 $ a été décerné à M. Tremblay Potvin pour son texte intitulé « Penser la rationalité du droit à l’ère de la technique : pour une théorie dialectique de l’interprétation juridique » tandis qu’un prix de 500 $ a été remis à Mme Turnier-Caron pour son texte portant sur « Le principe de la séparation des pouvoirs et des rapports entre les trois pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire en droit constitutionnel canadien ».

Charles Tremblay Potvin est doctorant à la Faculté de droit de l’Université Laval. Il achève la rédaction de sa thèse consacrée aux conflits de travail qui ont traversé les entreprises médiatiques québécoises au cours des dernières décennies. Ses travaux sont supervisés par le professeur Dominic Roux. Son mémoire de maîtrise, portant sur l’affaire Walmart de Jonquière, a été publié sous la forme d’une monographie, après s’être vu décerner le prix Minerve par les Éditions Yvon Blais en 2016. Monsieur Tremblay Potvin a complété sa licence en droit à la section de droit civil de l’Université d’Ottawa, remportant la médaille d’argent de sa promotion.

Le texte primé par la Chaire consiste en une version remaniée du chapitre préliminaire de la thèse de doctorat de M. Tremblay Potvin. En s’inspirant principalement des œuvres de Chaïm Perelman et de Ronald Dworkin, il offre une réflexion théorique sur le fonctionnement de la rationalité du droit, présentée non pas comme une rationalité strictement scientifique orientée vers la recherche d’une vérité objective ou comme une technique parfaitement formalisée permettant l’application des règles générales aux cas particuliers, mais plutôt comme une éthique de l’argumentation normative orientée vers un idéal de réflexivité à l’échelle collective. La théorie dialectique présentée par l’auteur se veut à la fois une interprétation de l’idéal visé par nos institutions démocratiques et un cadre théorique approprié pour orienter les études supérieures en droit.

(Crédit photo: Stéphanie C)

Frédérique Turnier-Caron est étudiante au baccalauréat à la Faculté de droit de l’Université de Montréal. Elle a auparavant obtenu un baccalauréat en psychologie. C’est dans le contexte d’un séminaire de recherche et de rédaction en droit constitutionnel qu’elle a rédigé le texte primé par la Chaire. Sous la supervision de la professeure Martine Valois, Mme Turnier-Caron a analysé une série de textes portant sur les fondements de la séparation des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire au Canada, les fonctions respectives de ces organes étatiques et leurs interactions.

La Chaire félicite les auteurs des textes gagnants et invite les étudiants à participer à la neuvième édition de son concours de rédaction juridique. Pour en savoir davantage sur ce concours, cliquez ici.

Bannière: 
766